CORONAVIRUS COVID-19 : les mesures prises

13/03/2020 10:10

La Direction des Thermes de Luchon travaille en étroite collaboration avec les Institutions de santé de l’Etat. Des points sont organisés de manière quotidienne, en relais avec les équipes et les médecins thermaux.

Au 13 mars 2020

  • Aucun cas de coronavirus Covid-19 n’a été détecté dans notre établissement
  • Les cures dispensées ne représentent pas de risque pour la sécurité des curistes
  • Le Vaporarium est fermé par précaution et sur recommandation du CNETH (Conseil National des Etablissements Thermaux)

Des mesures de prévention de l’épidémie ont été mises en place pour accueillir les curistes dans les meilleures conditions de sécurité :

  • Nous bénéficions d’une solide culture de prévention des risques sanitaires, inhérente à notre activité, et avons l’obligation de garantir l’absence de germes dans nos soins.
  • Pour le cas de Coronavirus, l’ensemble des équipes sont sensibilisées aux mesures d’hygiène essentielles à la non-dissémination du virus, et disposent des équipements nécessaires.
  • Les agents de soins et les équipes de ménage sont formés aux procédures de désinfection des soins.
  • Les procédures d’hygiénisation ont été renforcées ; un protocole spécifique est en place.
  • Des dispositions sont prises auprès des curistes et du personnel avant leur arrivée afin d’évaluer le risque qu’ils soient porteurs du coronavirus et le cas échéant des mesures de report d’entrée sont prises. Dès le premier jour de consultation le médecin thermal conduit un questionnaire de détection avant le début des soins. En cas de suspicion, il interdit l’accès aux thermes.
  • Il est demandé à tous les personnels, ainsi qu’aux curistes, d’indiquer s’ils reviennent d’une région à risque ou ont été en contact étroit avec un cas confirmé de coronavirus.
  • Les médecins thermaux n’autorisent pas l’accès à l’établissement thermal en cas de situation suspecte.
  • Le personnel médical des Thermes a été sensibilisé à la détection de cas possiblement porteurs du virus et à la conduite à tenir, le cas échéant.
  • La prise de température (thermomètre sans contact) quotidienne est systématisée, avant toute entrée en soins si absence de prescription médicale pour le début de la cure avec investigation de notre infirmier.

Réponses aux questions que vous vous posez :

1. Compte tenu de mon âge et/ou de mon état de santé, venir en cure représente-t-il un risque ?

Dans le contexte actuel, la cure est déconseillée aux personnes vulnérables, dont en particulier celles dont le système immunitaire est déficient (personnes immunodéprimées). D’autres pathologies (diabète, maladie respiratoire, maladie cardio-vasculaire,…) peuvent, dans certains cas, justifier un report. Adressez-vous à votre médecin traitant et/ou à votre médecin de cure, il saura vous orienter en fonction de votre état de santé.

2. En milieu humide, est-ce que le virus se propage plus facilement ?

Il n’y a pas de données sur cette question et rien ne prouve que la chaleur soit un élément favorable au développement du virus. Pour autant, chaque équipement de soins est nettoyé et désinfecté entre chaque patient. En soin collectif, l’eau est obligatoirement désinfectée (le plus souvent par du chlore), ce qui inactive les micro-organismes dont les virus.

3. Les soins collectifs représentent-ils un risque ?

Certains soins collectifs délivrés en particulier dans le traitement des voies respiratoires sont pour le moment suspendus (vaporarium, inhalations collectives).

Les bassins collectifs sont un cas particulier dans la mesure où, selon l’état des connaissances, le coronavirus ne survit pas dans les bassins traités avec un désinfectant adapté (en général le chlore). La Société Française d’Hygiène Hospitalière a d’ailleurs émis un avis rassurant sur ce sujet (avis SF2H du 9 mars 2020). Chacun doit être vigilant sur son état de santé. Les personnes présentant des troubles respiratoires ou digestifs doivent se signaler ; l’accès aux bassins ne leur est pas autorisé. Les préconisations restent les mêmes que dans la vie courante (éviter contacts mains, embrassades, garder une distance de sécurité, etc.)

4. Est-ce que je pourrais effectuer ma cure en mars/avril ?

Oui. Nous tenons à vous assurer que votre cure se déroulera dans les meilleures conditions de sécurité. A lire, les mesures ci-dessus.

5. Comment modifier ma date d’arrivée ou annuler ma cure ?

Nous pouvons vous proposer une cure à une date ultérieure, les Thermes de Luchon sont ouverts jusqu’au 7 novembre 2020. Pour toute annulation, merci de nous contacter au 05 61 94 52 52.

6. Que se passera-t-il en cas de fermeture ?

Les curistes ayant réservé et dont le séjour n’a pas débuté seront prévenus individuellement. La cure de ceux qui ont débuté leurs traitements sera interrompue. Ces curistes bénéficieront d’une prise en charge prorata temporis en fonction du nombre de jours de soins reçus.

7. Est-ce que l’on prend la température à l’entrée de l’établissement thermal ?

Non, seulement pour les curistes qui n’ont pas encore vu le médecin thermal.

8. Faut-il porter un masque à l’intérieur de l’établissement ?

Non, les masques sont destinés aux seules personnes malades avérées ou ayant été en contact avec des cas avérés. Ces personnes ne sont pas autorisées à accéder à l’établissement thermal.

Pour répondre à vos questions d’ordre technique et/ou médical sur le Coronavirus, nous vous invitons à contacter la Hotline dédiée, mise en place par l’Etat : 0 800 130 000 (appel gratuit)